Guido de Neve – Violín – Master

Fecha: Volver al calendario » 7 Febreiro, 2012 – 9 Febreiro, 2012(todo el día)
Lugar: Aula 41 e Aula de Orquestra
Calle de Manuel Olivie
23,36203 Vigo
España
Ver mapa a tamaño completo »
Categorías
Departamento de Erasmus
Master-Class


“… a violinist of fascinatingly contrasted character…”

(London Times)

Guido de Neve (né à Hasselt le 8 janvier 1963) témoigne dès son plus jeune âge d’un talent musical exceptionnel. A 11 ans, il entre au “Koninklijk Conservatorium” de Bruxelles pour y étudier le violon dans la classe de Kati Sebestyen. Il y obtient rapidement un 1er prix avec la plus grande distinction et les félicitations du jury. Dès lors, s’ensuivent encore d’autres prix comme ‘Andrès Segovia’ à Granada, ‘Maria Canals’ à Barcelona et la Médaille d’Or du ‘Festival des Jeunes Solistes de Bordeaux. A Bruxelles, il remporte le prix Tenuto et le jury du prix de la banque CERA la couronne du titre du jeune musicien flamand le plus prometteur.

En 1984, il rencontre à Assisi le violoniste hongrois Sandor Vegh qui influencera considérablement le développement de son jeu musical. En suivant ainsi 6 années d’études individuelles et intensives, Guido de Neve acquiert une interprétation des œuvres très personnelle. Cet investissement le récompensera en Belgique tant qu’à l’étranger. Non seulement la presse britannique s’enthousiasme, mais aussi le journal suédois Lysekil Posten affirme: “Les mélomanes doivent retenir le nom de Guido de Neve comme une future étoile du monde”. Et encore la Braunschweiger Zeitung déclare “…zweifelsohne ein aufgehender Stern am Geigenhimmel…”, ainsi que De Morgen, journal flamand, reconnaît en ce jeune virtuose “…le nouveau représentant de l’école belge du violon. De Bériot, Vieuxtemps, Ysaye, Grumiaux, sont présents dans mon esprit…”, comme l’écrit Fred Brouwers.

En 1989, Guido de Neve crée l’ensemble E.Ysaye, une formation mobile de musique de chambre composée par l’élite des jeunes musiciens flamands. De cet ensemble-ci vient la fondation du quatuor à cordes Spiegel en 1996, avec lequel Guido de Neve tiendra la partie de 1er violon durant 6 années.
Après beaucoup d’années de carrière intensive, il a pris un sabbat artistique de 2années, une période de contemplation, de redécouverte et de réorientation. Sa recherche du son l’a emmené entre autres au violon baroque et violon romantique, une toute nouvelle direction dans sa vie musicale.
Depuis 2004, Guido de Neve donne des concerts sur violon baroque, romantique et moderne. En duo avec Jan Michiels (piano et pianoforte) et Frank Agsteribbe (clavecin), ainsi qu’en récital solo, il explore le monde magnifique des anciens instruments.

Mais Guido de Neve n’est pas seulement un violoniste passionné. Il se voue pleinement au travail de recherche de restauration de manuscrits inédits. C’est ainsi qu’il découvrit des chefs d’oeuvres totalement oubliés de G.Lekeu, E. Ysaye, J.Jongen et A. De Boeck. Ces créations recueillèrent d’énormes approbations et applaudissements en salle de concert tant que sur CD. D’autre part, Guido de Neve est devenu une source d’inspiration pour les compositeurs de musique contemporaine. Ces dernières années, de nombreuses œuvres ont été écrites pour lui, tout en apportant son expérience personnelle. Par sa volonté de faire connaître les compositeurs belges, on lui décerna le Prix W. Pelemans.

De même, Guido de Neve est un pédagogue enthousiaste. En tant que professeur de violon et de musique de chambre, lié au “Koninklijk Conservatorium” d’Anvers, Guido de Neve partage ses connaissances et son expérience au service des jeunes musiciens étudiants.

Guido de Neve joue sur trois différents violons. Son violon baroque est un instrument construit par Hendrik Willems en 1692, pour les concerts sur violon romantique il joue un Mathys Hofmans (1650 à Anvers) et son instrument moderne est une copie Bohémienne d’un Ruggieri.

Panorama Theme by Themocracy

Related Links

Partner Links